ÉQUILIBRES FONDAMENTAUX


Equilibre

«le microbe n'est rien, le terrain est tout» a dit Claude BERNARD au XIX siècle. Ce pionnier de la médecine expérimentale a été le premier a démontrer, autour des années 1860 que l'organisme humain est composé de 75 % de liquides dans lesquels vivent les cellules.

Inspiré de la réalité du sol, dont le pH, il démontre que le corps essaie de corriger sans cesse une situation d’équilibre que Claude BERNARD a appelé « HOMÉOSTASIE ». Il démontre également que toute altération durable de l'homéostasie provoquée par l'organisme ou l'environnement extérieur, est source de dysfonctionnement.

L'équilibre ACIDO-BASIQUE est donc une base essentielle des équilibres fondamentaux dont toute notre vie dépend et une dynamique vitale pour l'humain. Légèrement basique, la marge de manœuvre du pH physiologique d'un organisme en bonne santé est extrêmement réduite. De par son fonctionnement, le corps humain a tendance à faire pencher la balance vers l'acidité et le processus d'acidification s'instaure. Le terrain s'encrasse, se déminéralise et devient de plus en plus acide, victime d'une « acidose tissulaire chronique » propice à de nombreuses maladies. C'est pourquoi nous préconisons toujours avec l'aide d'un médecin généraliste la vérification du pH à titre préventif.

Si le processus d'acidification est en cours, nous pouvons alors intervenir par le rééquilibrage et la ré-information énergétique, la régénération lymphatique globale manuelle et la chronobiologie nutritionnelle chère au Professeur Jean-Rober RAPIN, Docteur en pharmacie, neurobiologiste (voir notre dépliant et les conséquences de l'acidification).

GROUPEMENT des BIOMAGNETISEURS PROFESSIONNELS et DISCIPLINES ALTERNATIVES ASSOCIÉES.
Association loi 1901 || Contact: bio.groupe50@orange.fr || Gestion des thérapeutes